ASTUCES POUR UNE DECORATION RESPONSABLE

Depuis quelques années, je m’efforce d’avoir une consommation plus responsable, plus slow (consommer moins, mais mieux). Et pour moi, cela va de pair avec un intérieur qui me ressemble plus, dans lequel je me sente vraiment bien. J’aimerais que chaque meuble, chaque objet, m’apporte de la joie à chaque fois que je le regarde (ce que je retiens de « La Magie du Rangement » de Marie Kondo) ! Voici quelques astuces que j’applique à chaque fois que je dois faire un achat de meubles. 

mes astuces pour une décoration responsable

En tant que créatrice, on se dit que j’ai forcément un intérieur magnifique, avec mes créations un peu partout dans l’appartement ? Que nenni ! Pour l’instant seul un magnifique buffet et une table de chevet sont de ma production. En effet, lorsqu’on s’installe avec (et chez!) son conjoint, il y a toujours des compromis à faire. En l’occurrence, l’appartement étant petit et le canapé immense, nous avons du compléter avec des rangements standard de grande enseigne.

Maintenant que notre relation est plus avancée, que nous faisons des projets d’avenir, nous avons envie de réagencer l’espace pour plus de fonctionnalité, et de choisir de beaux meubles, qui nous donnerons plus de plaisir et qui apporteront du cachet à notre intérieur, tout en étant écologiquement responsables. Nous comptons notamment changer de canapé par un plus petit, pour pouvoir créer un coin repas. Nous sommes donc en train de choisir un canapé, ensuite nous reverrons un peu l’espace cuisine puis il nous faudra trouver des chaises, et peut-être une table. C’est une démarche assez longue car chaque achat doit être réfléchi, mais c’est une démarche à laquelle je prends vraiment plaisir, car je sais qu’ensuite notre bien-être quotidien s’en ressentira.

Acheter des meubles, une source de pollution ?

Les meubles des grandes enseignes peuvent avoir un impact important sur l’environnement. D’abord, en fonction de la matière dont ils sont faits. Qu’ils soient en plastique (issu du pétrole, difficilement recyclable et pas du tout biodégradable), qu’ils soient pleins de COV comme les meubles en aggloméré basiques des grandes enseignes, ou qu’ils soient en bois tropicaux de forêts non gérées durablement (et donc destructeurs des forêts primaires), difficile de trouver un meuble vraiment écolo. Par ailleurs, les meubles sont souvent fabriqués dans des pays lointains, dans des conditions éthiques non vérifiables, et transportés sur des longues distances.

Donc difficile de concilier choix esthétique, fonctionnalité, tout en restant fidèle à ses valeurs écologiques !

Quelques astuces pour une décoration responsable

Voilà donc maintenant les astuces que j’applique et que je peux vous donner. Pour se meubler écolo, la première chose est de se poser les bonnes questions :

De quoi ai-je vraiment besoin ?

Pour ne pas regretter un achat, mieux vaut bien réfléchir à l’utilité et la praticité d’un meuble : si vous réfléchissez avant d’investir, vous serez sûr de ne pas acheter sur un coup de tête, et que vous gardez ce meuble longtemps. L’impact écologique est amoindri quand on ne se débarrasse pas d’un objet 3 ans après  l’achat.

Le meuble me plait-il vraiment ?

Autant que possible, j’essaye maintenant lorsque j’achète un meuble d’être sûre de le trouver vraiment très beau, d’être sûre que chaque jour chez moi ce meuble m’apportera du plaisir. Si un meuble est choisi pour sa seule fonctionnalité, on a plus de chance de s’en lasser et de vouloir s’en débarrasser, mais en plus il ne participe que peu à notre bien-être à la maison.

Ce meuble va-t-il trouver sa place ?

Là aussi, pour être sûr de garder un meuble longtemps, il ne faut pas hésiter à dessiner sa pièce et les différentes options avant de se décider. Pour ma part, je dessine le plan sur papier, je découpe des modèles de meubles à l’échelle et je les déplace dans la pièce, pour voir si cela rentre, si c’est pratique, et pouvoir choisir entre plusieurs agencements ou plusieurs meubles…

mes astuces pour une décoration responsable

Puis-je trouver un meuble d’occasion qui réponde à mon besoin ?

C’est avec le meuble d’occasion que l’impact écologique sera minimal, puisqu’il n’aura pas été produit « juste pour vous ». Par ailleurs, on trouve des trésors dans les recycleries, les Emmaüs, ou sur les sites de petites annonces. Je regarde toujours avant d’acheter neuf, si je ne trouverais pas l’équivalent en occasion : en plus, je fais des économies !

Ce que j’aime aussi dans l’occasion, c’est la possibilité de choisir des meubles vintage, en bois, en métal, qui sont bourrés de charme par le biais de petits défauts, témoins de leur histoire… avec la possibilité d’y apporter ensuite sa patte personnelle par le biais d’une rénovation, à faire soi-même ou à faire faire !

Et si le meuble d’occasion se trouvait déjà chez vous ?

Vous avez peut-être un vieux buffet ou une commode en bois foncé, que vous n’aimez plus du tout et que vous voulez remplacer. Mais vous pouvez peut-être justement le réactualiser, le réinventer pour la remettre à votre goût plutôt que de vous en débarrasser ? De nombreuses émissions de télévision ou tutos montrent comment on peut simplement rafraichir ou transformer un meuble. Et si vous ne savez pas faire, mais que le meuble en vaut la peine, pensez également à faire faire par un artisan de votre entourage. Cela aura un certain prix mais cela en vaudra la peine car votre meuble de famille sera totalement revisité, revivifié, et vous pourrez ensuite le garder longtemps, voire le transmettre à vos enfants…

J’achète neuf : la fabrication du meuble est-elle responsable ?

C’est ici qu’entrent en jeu le matériau de fabrication, l’éthique sociale du fabricant, le lieu de fabrication… Vous pouvez regarder le site internet des marques et leurs engagements, essayer de trouver des labels – à minima pour le bois, le label PEFC ou FSC, mais ce n’est pas toujours suffisant donc mieux vaut éviter les bois exotiques.

J’essaye maintenant, quitte à y mettre le prix (car je sais que c’est un meuble que je vais garder longtemps, car j’ai répondu aux questions 1 et 2), de choisir une marque française, exemplaire au niveau écologique, dont le design me plait et me plaira durablement…

C’est également ici qu’intervient la possibilité d’acheter un meuble de créateur , qui apportera un véritable cachet à votre intérieur. Ce sera une pièce unique, qui vous ressemblera, qui apportera un vrai style à votre intérieur et que vous aimerez réellement au quotidien.

La qualité est-elle au rendez-vous ?

On ne peut pas toujours acheter du made in France, mais il faut alors a minima se poser la question de la solidité, la robustesse du meuble. Même dans des grandes enseignes, on peut trouver des meubles fabriqués en Europe, dont le confort (canapé…) est vraiment bon, et qui vont résister au temps et aux déménagements successifs. Là aussi, c’est un peu plus cher que l’entrée de gamme, mais en général le design et vraiment travaillé, les matières sont belles, et le résultat c’est qu’au quotidien, on est vraiment bien au milieu de ses beaux meubles.

Puis-je donner une nouvelle vie à mon meuble dont je ne veux plus ?

Si votre meuble ne vous plaît vraiment plus et que vous n’envisagez pas de le relooker, peut-être peut-il servir de rangement dans votre cave ou votre garage. Mais à défaut, pensez à essayer de le revendre, ou au moins à le déposer dans une recyclerie ou un Emmaüs, où il partira pour une nouvelle vie ou sera recyclé.

Sur l’ensemble de ces astuces, prenons l’exemple de notre canapé : nous avons repéré un canapé d’une marque française, qui fabrique en Italie, dans le respect de l’environnement et des conditions de travail des salariés. Le confort est très bon et conçu pour durer, le matériau de revêtement nous plaît beaucoup et est également très résistant. L’aspect général du canapé est vraiment beau, dans un style sobre et actuel qui nous séduit, et nous avons pris toutes les mesures et réfléchi à l’agencement de la pièce de manière détaillée. Nous pensons donc transformer notre achat prochainement ! Et alors, nous mettrons en vente notre canapé actuel, encore en bon état, sur un site de petites annonces. Il pourra ainsi profiter à une autre famille pour encore quelques années.

Si vous appliquez toutes ces astuces, vous trouverez forcément à vous meubler de manière respectueuse de la planète, et respectueuse de vous même et de votre famille. Une vraie décoration slow, pensée pour durer.

Et vous, quelles sont vos astuces pour une décoration responsable ? 

 

Plus d’inspirations ? Suivez moi sur Facebook, Instagram ou Pinterest ou abonnez-vous à la newsletter. 

 

Catégories

2017-06-19T12:25:01+00:00

Laisser un commentaire