LA DÉCO COTÉ SLOW : PLUS RÉFLÉCHIE, PLUS DURABLE

A contre courant d’une société de surconsommation aux rythmes effrénés, le mode de vie « slow » invite à ralentir le rythme dans les différents aspects de la vie,  à profiter de la vie, mais également à réfléchir à sa consommation. Après la « slow food », c’est la décoration qui devient slow (la « slow déco »), faisant entrer dans nos maisons une conscience plus affûtée de chaque choix, chaque objet, chaque instant.

Le concept d’un style de vie « slow » est apparu en Italie dans les années 80 avec la Slow Food. A l’opposé des fast-food et de la malbouffe, celle-ci invitait à ralentir le rythme et à retrouver qualité, saveur et convivialité. Aujourd’hui, nous vivons tous constamment dans un rythme effréné, avec pour résultat une vie stressante et chaotique. Le mouvement slow invite ainsi à ralentir dans les différents domaines de la vie, de la maison à l’habillement en passant même par le travail…Qui vit Slow prend du recul sur sa vie, et accorde de la valeur à chaque instant, chaque sensation. Ce mode de vie est souvent prôné par les mouvements écologistes, car il est indissociable de choix plus durables et plus verts.

Fauteuil vintage – La Chouette Echoppe

 

Beau, bon, durable : choisissons le slow living

Consommer slow, c’est ainsi choisir l’authenticité, soutenir l’artisanat, préférer le beau, le bon, le durable au pas cher et au pratique. En achetant des produits locaux et de qualité, on soutient une économie de proximité, et on investit sur du long terme. Et ce, dans tous les domaines de la consommation.

Slow déco : comment agir slow aussi du côté de nos intérieurs ?

Quand on parle de décoration slow, c’est d’abord, remettre en question sa façon d’acheter. Plutôt que d’acheter dès le besoin ressenti, une pièce bon marché produite industriellement à l’autre bout du monde, qui ne résistera ni au prochain déménagement ni à la prochaine mode, on prend le temps de sélectionner des pièces coups de cœur, au fil du temps et des rencontres.

Des pièces chinée, comme le fauteuil en fil métallique de la première photo, au des pièces artisanales, créées grâce au savoir faire d’un créateur local , avec des matériaux naturels et durables. Mais surtout, des pièces qui nous ressemblent, et qui nous suivront pour longtemps.


Tapis fabriqué en corse, en laine d’élevages de brebis corses – Luli-shop

La slow déco prône aussi la réutilisation, le recyclage, faisant ainsi durer les objets plutôt que de les jeter. La slow déco c’est aussi faire soi-même, selon ses propres besoins et envies.

Commode vintage réactualisée – La Chouette Echoppe

Enfin, c’est amener la nature à l’intérieur de sa maison, par les matériaux choisis mais aussi en intégrant des plantes dans son home sweet home.

Source : Camille Tréhout céramique

La Chouette Échoppe essaye à chaque instant de s’inscrire dans ce mouvement slow, via la récupération de meubles anciens, l’utilisation de matériaux naturels et durables, la fabrication à la main à côté de chez vous et la réalisation de pièces uniques et porteuses d’émotions.

Avez-vous adopté ou allez vous adopter la slow déco ? 

Plus d’inspirations ? Suivez moi sur Facebook, Instagram ou Pinterest ou abonnez-vous à la newsletter

Catégories

2017-06-21T12:42:23+00:00

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.