Comment isoler sa maison à moindre coût ?

Isoler thermiquement une maison est l’une des étapes les plus importantes de sa finition et d’une vie quotidienne sereine. En effet, c’est en ayant une isolation appropriée que vous obtiendrez un logement économe en énergie et qui vous apportera du confort jour après jour. 

Si vous vous demandez comment faire pour isoler votre maison à moindre coût, sachez qu’il existe différentes possibilités de réduire la facture de chauffage tout en limitant votre impact environnemental et zones de passoires énergétiques de votre logement. Le polystyrène fait partie des matériaux les plus plébiscités actuellement en raison de son faible coût au m², mais ce n’est pas le seul. Voici comment procéder :

Pourquoi isoler une maison même avec un petit budget ?

Que se soit pour une maison neuve ou une maison ancienne, l’objectif principal de la modernisation thermique d’une habitation est d’optimiser son efficacité énergétique pour réduire les factures de chauffage. C’est grâce à l’isolation adéquate du bien que vous pourrez économiser réellement de l’argent et profiter d’un bien-être quotidien chez vous en raison d’une température confortable toute l’année. 

Depuis le 1er novembre 2006, il y a eu de nombreux changements dans les normes de performances énergétiques des bâtiments avec une obligation de diagnostic thermique (DPE) d’un bien obligatoire s’il est mis à la vente. À partir du 1er janvier 2023, tous les logements dont l’audit énergétique révélera une étiquette de classe E, F et G (logements consommant plus de 450 kWh d’énergie finale par m² et par an) auront une obligation de mise aux normes  sous contraintes de ne plus pouvoir être proposés sur le marché locatif.

Pour cette raison, nous devons accorder de plus en plus d’importance aux matériaux d’isolation thermique ainsi qu’aux travaux de construction liés à l’isolation de nos maisons.

Cependant, si vous décidez de construire une maison passive ou à économie d’ énergie, vous devez tenir compte du fait qu’elles ont des exigences plus élevées en matière d’isolation thermique. Le matériau avec lequel vous choisissez d’isoler la maison influence directement la technologie d’isolation thermique de l’habitat. Même avec une envie d’isoler une maison à moindre coût, il est préférable d’opter pour des matériaux de qualité dès le départ au risque de devoir doubler les dépenses si la couche d’isolation n’est pas suffisante.

Réaliser des test énergétiques 

test energetique

Avant de vous engager dans des travaux de modification de façade ou de reprise d’une toiture mal isolée, il est essentiel de faire un audit thermique de votre habitat. Comme nous l’avons mentionné à l’instant, un diagnostic de performances énergétiques (DPE) réalisé par un professionnel assermenté par le Comité Français d’accréditation (COFRAC) peut vous permettre de faire le point sur les éventuelles sources et zones de chantier à envisager.

L’autre avantage de réaliser ce test, c’est d’obtenir un bilan complet des coûts annuels d’énergie liés au logement. Bien qu’il s’agisse d’une estimation car cet indice fluctue en fonction du nombre de personnes habitant le logement mais aussi des conditions météorologiques, cela offre la possibilité de pondérer chaque pôle de dépense et donc d’effectuer une isolation de la maison à moindre coût.

Par ailleurs, l’usage d’une caméra thermique peut aider à localiser précisément les fuites de chaleur et les entrées de fraîcheur hivernale. Ce test effectué en complet du DPE est particulièrement utile si vous souhaitez limiter les investissements à l’heure actuelle. Ainsi, seuls les espaces prioritaires seront à considérer si des travaux s’en font sentir.

Bien choisir les matériaux 

Le marché de la construction propose de nombreux matériaux d’isolation thermique, avec des prix différents et avec des paramètres assez variables : 

  • Le polystyrène – C’est un matériau très fréquemment utilisé, relativement bon marché, facile à traiter et à installer. Son avantage est la légèreté, il se caractérise par une faible absorption d’eau et une résistance à la compression. Malheureusement, il est assez mal isolant. Cependant, il résiste à la formation de champignons, de bactéries et de moisissures.
  • La laine minérale – Tout comme le polystyrène, elle est facile à traiter et protège beaucoup mieux contre le bruit. En plus de garder la chaleur en hiver, la laine de roche et de verre est particulièrement efficace pour protéger contre les températures élevées. Par ailleurs, c’est un élément ininflammable, mais sous l’influence d’une exposition prolongée à l’humidité, elle peut perdre ses propriétés d’isolation thermique.
  • La mousse de polyuréthane – Il s’agit de l’un des matériaux les plus chers, mais son avantage est le fait qu’il offre une très bonne étanchéité et ne se tasse pas au fil des ans. Il fonctionne bien comme protection acoustique. Il est respirant et peut être appliqué sous forme de plaques dures ou par pulvérisation ; ce qui est utile lorsqu’il s’agit d’endroits difficiles d’accès où l’application d’une forme traditionnelle d’isolation est presque impossible.
  • La mousse de polyéthylène – Elle a des propriétés similaires à la mousse de polyuréthane, mais se trouve recommandée pour les personnes allergiques car il s’agit d’une excellente protection contre les champignons et les moisissures. Résistante aux produits chimiques, ses propriétés la rendent peu attrayante pour la proximité des insectes et de certains rongeurs. Ultime avantage, elle ne fait pas de poussière et ne dégage aucune odeur.  

Le choix d’un matériau spécifique est une affaire individuelle et dépend des attentes des futurs habitants et de l’importance du budget alloué à une telle rénovation. Quel que soit le choix, cependant, il convient de rappeler que l’isolation des murs ne doit pas être laissée sans aucune finition. Le matériau sélectionné doit toujours être recouvert de mortier de plâtre ou d’un autre type de finition de façade, adapté au type d’isolation.

Passer par un professionnel du BTP labellisé

Au-delà de la qualité des matériaux et des législations Françaises visant à baisser les foyers en précarité énergétique et les émissions de gaz à effet de serre des logements énergivores, une équipe de construction professionnelle est également importante. En faisant appel à des artisans qui ont des garanties et qui sont labellisés RGE ou Qualibat, vous êtes assurés d’obtenir des résultats satisfaisants avec un assurance décennale (travaux garantis 10 ans) et une pose des matériaux avec précision.

professionnel isolation

Evidemment, vous vous dites que cela ne coïncide pas avec le fait de vouloir isoler une maison à moindre coût, mais dans la réalité des choses, cette mise aux normes par un professionnel peut vous permettre d’obtenir de belles déductions fiscales et même des aides financières très intéressantes afin d’effectuer une thermo-modernisation de votre habitat. Cela peut aller d’un prêt à taux zéro à un enveloppe budgétaire de 18 000€ maximum en fonction des rénovations à effectuer.

La politique écologique lancée en France sous la forme d’une transition menée par le conseil Européen permet à ses résidents d’être accompagnés dans leur transformation domestique afin de limiter leurs dépenses et les aider à obtenir un logement décent, sans perte énergétique et confortable en toutes saisons.

Quel matériel est le moins cher pour l’isolation d’une maison ?

Ces dernières années, la méthode d’isolation thermique avec du polystyrène a été plus populaire. Cela est dû au faible prix de la matière. Toutefois, le tarif du polystyrène peut différer en raison du coefficient de conductivité thermique lambda (λ). Plus le taux est bas, plus le matériau polystyrène est isolant, et donc son prix devient plus élevé.

Le prix comprend également l’épaisseur et la couleur du polystyrène :

Les panneaux de polystyrène gris contiennent des additifs anoblissants comme, par exemple, le graphite. Ce dernier contribue à une meilleure isolation thermique grâce à un coefficient (λ) de 0,034 à 0,30. Pour cette raison, le polystyrène graphite est 25% plus cher que le blanc classique. 

isolation maison pas cher panneau

Si l’on se soucie également de l’esthétique de la maison, les blocs de polystyrènes gris seront le meilleur choix car la couche d’isolant sera plus fine.

Les coûts approximatifs de l’isolation au polystyrène sont les suivants :

  • Polystyrène avec λ 0,042 est de 3 à  7€ / m² ;
  • Polystyrène avec λ 0,40 est 3,50 à 7,50€ / m² ;
  • Le polystyrène graphite avec λ 0,033 est de 5,60 à 8,80€ / m² ;
  • Le polystyrène graphite avec λ 0,031 est PLN 6,10 à 9,20€ / m².

Il faut ajouter à cela les coûts de main-d’œuvre, qui sont de 7 à 10€ / m² mais aussi le revêtement de façade qui prendra la finition que vous souhaitez.

De son côté, la laine minérale peut aussi être une piste intéressante si vous cherchez à isoler votre maison à moindre coût. Elle bénéficie d’un coefficient de conductivité thermique similaire à celui du polystyrène, mais son poids est plus élevé et elle se doit d’être solidement fixée aux parois qu’elle isole. C’est aussi pour cette raison que les coûts de main-d’œuvre sont plus élevés dans le cas d’une l’isolation thermique avec de la laine.

Vous pourriez aussi aimer