Quelle isolation pour maison ancienne ?

L’isolation d’une maison ancienne est un élément qui influe considérablement sur le confort de vie. Vous pouvez avoir l’habitat le plus fonctionnel et le plus beau ; si vous ne l’isolez pas, vous serez gelé à l’intérieur et y trouverez un certain mal-être au fil du temps.

Tout comme un manque d’isolation rencontré sur une maison neuve, cette précarité énergétique coûte une fortune en chauffage, et les bruits extérieurs ne vous permettent pas de bien dormir. 

Habituellement, le plus gros problème avec les bâtisses anciennes, c’est l’inefficacité ou l’absence d’isolation des façades. Grâce à ses propriétés d’ininflammabilité et de perméabilité à la vapeur, la laine de roche minérale assure une protection certaine comme les incendies et un microclimat approprié dans toute la maison. 

Une fois correctement isolés, ces habitats sont synonymes d’un logement sûr et respectueux de ses habitants comme de l’environnement. Comment faire pour obtenir une bonne isolation sur une maison ancienne pour augmenter le confort de ses habitants ? Réponses étape par étape.

1. Éliminer l’humidité sur les murs  

Si vous avez décidé d’acheter une maison ancienne, vérifiez son état technique avant de procéder à l’isolation thermique. Rappelez-vous que les vieux bâtiments peuvent avoir des fondations et des structures murales faibles. Pour ce faire, procédez à un test des isolations de la maison puis en fonction des résultats préparez vos murs à recevoir une couche isolante (retirez les anciennes couches et les revêtements de peinture, nettoyez-les et apprêtez-les).

humidité mur

Les murs humides sont un problème courant dans les vieilles maisons. Ces espaces nécessitent généralement une reconstruction en profondeur avant d’installer une quelconque isolation sur leurs murs auquel cas des traces sombres de champignons ou de tâches verdâtres ainsi qu’une odeur caractéristique de moisi peuvent apparaître. Cette humidité peut provenir des fondations, des planchers ou tout simplement d’un plafond inondé par des précipitations. 

Si de l’humidité s’accumule dans la structure des murs, la première étape consiste à l’enlever et à couper les infiltrations qui y passent. Une méthode efficace pour lutter contre des murs 

 humides, c’est l’injection. Cette technique consiste à injecter dans la structure des murs une préparation spéciale qui, au contact de l’eau, cristallise et ferme les capillaires. De cette façon, les façades sont isolées et coupées des infiltrations d’eau remontent à l’intérieur du mur. L’injection permet également de recréer efficacement l’isolation horizontale du bâtiment. 

2. Vérifier l’état du plâtre 

matiere isolation maison ancienne

La deuxième étape des travaux préparatoires consiste à examiner l’ancienne couche de plâtre. Tant qu’il adhère bien au mur, il n’est pas nécessaire d’enlever le plâtre d’une maison ancienne. Grâce à cela, vous gagnerez du temps sur le forgeage et le nettoyage, ainsi que de l’argent sur la rémunération des professionnels. Cependant, si le plâtre s’effrite, veillez à enlever sa surface avant d’appliquer la couche d’isolation thermique.

Comment vérifier si l’ancien enduit est apte à l’emploi ? Il existe une méthode simple pour cela. Tapotez sa surface à différents endroits. Si vous entendez un son creux, c’est un signe que le plâtre se décolle du mur et qu’il est nécessaire de le retirer. À l’inverse, s’il fait un son sourd, laissez-le en place.

Note : Gardez en tête que le plâtre ne colle pas au mur de la même manière partout. Vous n'avez pas besoin d'enlever toute la surface en plâtre, seulement les endroits où il s'écarte clairement du mur.

Une simple spatule est préférable pour enlever la surface de plâtre. Si vous sentez une résistance et que la matière refuse de se détacher, c’est signe que le mur colle bien et que vous n’avez pas besoin de l’enlever. Ensuite, vous pouvez procéder au nettoyage de la surface et à l’application d’une couche d’apprêt. Cela uniformise la surface et augmente l’adhérence du mur. 

3. Installer de la laine minérale

Après avoir effectué une stabilisation des façades en les purifiant de toute humidité, puis préparé et lissé leur surface, vous allez pouvoir installer de la laine de verre minérale.

La laine minérale de roche est un excellent matériau isolant pour maison ancienne en raison de ses propriétés ;

  • Traitement ignifugé ;
  • Durabilité ;
  • Perméabilité à la vapeur ;
  • Fournit une excellente isolation thermique ;
  • Insonorisant.
poser laine de roche minerale

Contrairement au polystyrène hermétiquement scellé qui crée un risque de développement de moisissures et de champignons dans les pièces en raison d’un excès d’humidité, la laine minérale est résistante à l’absorption d’humidité de l’air. Ceci est rendu possible grâce à son alliage de calcaire, de roche, de verre et de laitier qui crée une structure fibreuse hydrophobe. 

La laine minérale de roche est également appréciée pour ses propriétés ignifuges, ce qui est d’une grande importance, en particulier pour les bâtiments avec des éléments structuraux en bois. La laine de roche qui entoure les chevrons en bois du grenier crée une enceinte ignifuge autour d’eux, réduisant ainsi le risque de propagation du feu. 

4. Renforcer les pièces à échappement d’air

Isoler toutes les pièces d’une vieille maison y compris celles qui n’étaient pas prévues dans le plan d’isolation est une considération importante. Il s’agit le plus souvent de locaux techniques, par exemple une chaufferie ou une buanderie, mais aussi d’un garage car ces pièces refroidies diffusent leur température dans le reste de la maison

Afin de renforcer le bon fonctionnement de l’isolation thermique, il est également important de s’assurer de l’étanchéité des éléments de façade d’une ancienne maison et cela peut passer une cheminée ou des bouches d’évacuation.

Le saviez-vous ? 15% de la chaleur générée à l'intérieur d’une maison s'échappe par la cheminée. C'est la troisième cause la plus fréquente d'échappement d'air chaud - juste après le toit et les murs.

Bien que l’isolation de la cheminée ne soit pas obligatoire, sachez qu’il est tout à fait possible d’isoler ce conduit avec de la laine de roche, car elle améliore le tirage du foyer et facilite l’allumage d’un feu, tout en éliminant efficacement les vapeurs nocives et les produits de combustion à l’intérieur de l’habitation.

Par ailleurs, ce matériau augmente la sécurité incendie des habitants de la maison, car la laine de roche est classée au feu A1, ce qui signifie qu’elle peut résister à des températures très élevées (1000°C). Si la cheminée est isolée avec de la laine de roche, la chaleur ne s’échappera pas de la maison et économisera ainsi sur le chauffage, sans avoir besoin de  chauffer constamment les pièces.

5. Pose d’une surcouche isolante  

Afin de disposer une couche de laine minérale de roche à l’extérieur du bâtiment, installez une plinthe au bas du mur. Sur cette base, vous pouvez procéder au collage de dalles de laine de roche. Pensez à les placer au plus près et ainsi éliminer les risques de ponts thermiques. 

couvrir isolation maison ancienne

Une fois les murs recouverts d’une couche de laine de roche, enfoncez une goupille de fixation dans chaque planche, ce qui les protégera contre le détachement du mur. L’étape suivante consiste à appliquer une couche de colle et de renfort sur laquelle vous encastrez le treillis. 

Pour ce faire, il est préférable de se concentrer sur le plâtre de silicate, qui offre une résistance à la pénétration de l’eau et à la saleté, et laisse donc un aspect esthétique de la façade. 

Faut-il appliquer une double couche isolante sur une maison ancienne ?  

Malgré le fait qu’une vieille maison manque généralement de couche d’isolation, il peut arriver que l’habitation énergivore soit pourtant déjà isolée. Comment s’adapter dans ce cas ? 

Deux options s’offrent à vous : soit vous cassez l’ancienne isolation et la remplacez par une nouvelle, soit vous créez une double barrière d’isolation thermique. Les deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients.

La suppression de l’ancienne isolation thermique est associée à des coûts, à une rénovation lourde et à une extension significative du processus d’isolation de la maison. Toutefois en faisant appel à un artisan ayant des garanties (décennale, responsabilité, RGE, etc.), cette nouvelle couche d’isolation fonctionnera efficacement pendant plusieurs dizaines d’années. 

surcouche isolation

D’autre part, la mise en place d’une nouvelle isolation thermique sur l’ancienne couche d’isolation signifie la nécessité d’effectuer des tests d’isolation maison qui prouveront ou infirmeront si l’ancienne isolation est toujours utilisable. Cependant, s’ils le confirment, vous gagnez une double couche qui protège votre maison contre le froid. De plus, vous n’avez pas à supporter les coûts d’enlèvement et d’utilisation de l’ancienne couche d’isolation. 

Avant d’installer une surcouche d’isolation sur une maison ancienne, tenez compte du fait que l’ancien matériau utilisé pour isoler votre maison n’a probablement pas de propriétés ignifuges. Par conséquent, retirez l’ancienne couche dans les zones d’évacuation du bâtiment (portes et fenêtres) et placez-y une couche de laine de roche minérale qui ne propage pas le feu. 

Tenez également compte du fait que lors de la réalisation d’une double isolation, il est nécessaire d’y adapter des éléments d’isolation tels que les gouttières et les cadrans de fenêtre. Habituellement, cela signifie les retravailler légèrement, mais il peut arriver de devoir les refaire en intégralité pour vous assurer d’une bonne isolation sur votre maison ancienne. 

Vous pourriez aussi aimer